Russie: Voir St-Pétersbourg et y retourner vite!

Le Kremlin (mai 2010)

Moscou, le Kremlin, la Place rouge, les défilés militaires, les trésors tsaristes, le Bolchoï, la Moskova, les gratte-ciels voulus et imposés par Staline, j’en avais rêvés. Tout comme de la splendeur des trésors de la période tsariste. En particulier, depuis que le regretté Gilbert Bécaud a vanté les qualités exceptionnelles de son Guide, Nathalie…

Vous serez, comme tous les touristes venus ici pour la première fois, déçus par la Place rouge. Qui n’est pas rouge évidemment mais surtout parce qu’elle est toute petite…

Notre guide moscovite Katia avait bien pris la précaution de nous mettre en garde, et pourtant, nous étions très déçus. D’autant que les préparatifs des festivités du 65eanniversaire du 9 mai 1945 nous avaient empêchés de nous y balader dessus librement…

La Place Rouge (mai 2010)

En revanche, nous étions émerveillés, subjugués, ravis et heureux de découvrir les joyaux impériaux tout comme nous étions bouche-bée devant la perfection des sculptures et des dessins ornant le métro de Moscou. Une vraie merveille même si chacun de nous se sentait un peu mal à l’aise en songeant aux souffrances et aux privations que devaient endurer leurs auteurs ! Tant il est vrai qu’on ne peut pas isoler ce musée vivant de son histoire, de l’histoire du pays.

Si le touriste ne possédant aucune connaissance du russe se sent un peu –beaucoup même- perdu à Moscou-la-tentaculaire, il a l’impression de se trouver un peu chez lui dès son arrivée à Saint-Pétersbourg, la Venise du  Nord avec ses canaux, ses cathédrales, ses palais et son incroyable musée, L’Hermitage, sans oublier bien entendu Petrodvoretz, le Versailles russe, créé par le fondateur de la métropole, Pierre-le-Grand.

Saint-Pétersbourg, dont les plaques des rues sont écrites à la fois en cyrillique et en anglais, semble vous prendre dans ses bras dès vos premiers pas sur la Perspective Nevsky ou le long des canaux menant à l’église du Sauveur-sur-le-sang en passant par les quais des artistes. Une pause au Café Pouchkine ou au Café Singer vous plonge encore et toujours dans l’histoire, pas seulement littéraire, de la ville. Et de la Russie. Saint-Pétersbourg avait été pendant de longues années la capitale de l’empire tsariste (1712-1917). A chacun de nos pas, l’histoire nous poursuit, nous interpelle : l’Amirauté, la cathédrale Saint-Nicolas-des-marins, Notre Dame de Kazan et l’Icône miraculeuse, protectrice de la Russie, des palais et encore des palais, plus beaux et plus impressionnants à l’intérieur qu’à l’extérieur.

La flèche dorée de l’Amirauté (St-Pétersbourg, mai 2010)

Cosmopolite et ville du monde avant l’heure, Saint-Pétersbourg propose bien évidemment une cuisine variée, raffinée et authentique. Comme au restaurant de Petrodvoretz, la Cantine de Pierre, où les chefs utilisent toujours les herbes aromatiques héritées de l’époque de la construction du château en 1703 et voulues par Pierre-le-Grand. Pour les amateurs du folklore et de l’authentique cuisine russe, un détour par Podvorye s’impose. Ce restaurant, situé dans une forêt à 30 km de Saint-Pétersbourg, sert des plats traditionnels copieux, la vodka et le vin rouge coulent à flot. L’un des favoris de Vladimir Poutine dans la région.

Histoire et modernité à St-Pétersbourg (mai 2010)

Pendant la période de la Nuit blanche (du 11 juin au 2 juillet), Saint-Pétersbourg devient tout simplement magique et le spectacle du lever des ponts, aux alentours de 02h00 du matin, restera à jamais gravé dans votre mémoire !

J’ai adoré notre séjour à Saint-Pétersbourg, la poétique, où l’histoire côtoie plutôt harmonieusement la modernité et où le touriste se sent un tout petit peu comme chez lui. Une rareté en dehors de New York, la cosmopolite…

Et ces vers de Pouchkine (Je vous aimais, 1829) déclamés sur sa tombe par notre charmante guide Natasha, résonnent encore en moi…

 « Je vous aimais : cet amour, dans mon âme

Auto-portrait sur les quais des artistes (St-Pétersbourg, 2010)

Il se peut bien qu’il brûle encore un peu

Mais plus jamais ne redoutez sa flamme

Vous attrister n’est pas ce que je veux

Je vous aimais sans espoir et sans plainte

Timidement, jalousement parfois

Je vous aimais d’un tel amour sans feinte

Que puisse un autre aimer si bien que moi

… »

A faire absolument

A Moscou : la visite guidée des trésors du Kremlin, les plus belles stations du métro-musée, le monastère de la Trinité Saint-Serge à Serguiev Possad, la partie la plus ancienne du cimetière de la nomenklatura.

A Saint-Pétersbourg : L’Hermitage, la cathédrale Pierre-et-Paul, Petrovoretz, le Palais de Catherine-la-Grande et son Salon d’Ambre, « la seule réalisation au monde capable d’incarner le palais des Mille et une nuit » selon Théophile Gaultier. Ecouter des chants grégoriens pendant l’office de l’après-midi à Saint-Nicolas-des-marins, assister au lever des ponts, une balade en bateau sur les canaux et la Neva ou à pied le soir venu. Feuilleter un livre au café Pouchkine ou marcher dans la rue principale avec les gens du cru  un 9 mai…

A éviter

Une balade nocturne en car dans les rues de Moscou, aller en groupe dans un café de Saint-Pétersbourg, une balade dans une limousine tape-à-l’œil avec des arrêts photo-champagne !

A propos laosmonamour

ເກີດຢຸ່ບ້ານມ່ວງສູມ ເມືອງທ່າແຂກ ແຂວງຄໍາມ່ວນ ໄດ້ປະລີນຍາ ຕຣີແລະໂທ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Robert-Schumann (Strasbourg) ແລະ ປະລີນຍາເອກ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Paris-Sorbonne, Paris IV Travaille à l'AFP Paris après une licence et une maîtrise à l'école de journalisme de Strasbourg (CUEJ - Robert-Schumann) et un doctorat au CELSA (Paris-Sorbonne)
Cet article, publié dans News, Russie, Voyage, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s