Russie: Art moderne (Modern Art, Moscou, St-Petersburg)

Une station du métro de Moscou (mai 2010)

Illusions

La perfection des formes, la beauté des dessins et de l’éclairage peuvent-elles occulter la triste réalité ? Combien de pleurs, combien de larmes, combien de blessures, combien de privations, combien de morts ont été nécessaires à la réalisation de cet ouvrage d’art ! Perçoivent-ils, les touristes ébahis, la lumière dissonante, bleue, minuscule, lointaine qui veille sur les âmes errantes…

Whoever cares about tears, pains, sufferings and death in this magnificent art gallery because no one cares about real life and real people: only illusions prevail in our modern societies!

Cohabitation

La Place rouge concentre les trois pouvoirs les plus influents de la Russie moderne: le politique, le religieux et le financier. Coincé entre l’imposant Kremlin et le non moins impressionnant Goum, marché du peuple devenu le centre commercial le plus chic du pays, l’ancienne église aujourd’hui Musée national apparaît d’une grande fragilité. Mais qui détient vraiment le pouvoir à Moscou?

 Who represents the real power at the Red Square in Moscow : the Kremlin, the old church now a National Museum or the Goum, a people’s market under the USSR and today the most beautiful and chic commercial gallery in Russia ?

Solitude

L’une des cinq étoiles en verre rouge pesant entre une et une et 1,5 tonne du Kremlin

Siècle d’internet, de Facebook et Twitter, le XXIe souffre pourtant d’un mal pernicieux : la solitude. Tant et si bien que fleurissent des agences de rencontres ou matrimoniales comme si, plus nous disposons de moyens de communication moderne, moins nous parvenons à échanger nos sentiments profonds.

With the internet, Facebook and Twitter, we’d have harmonious relationships between people, especially between women and men. Sadly enough, we all the more need specialized agencies to help us choose our husband or wife, or companions. 

Ségrégation

Une rue longeant le Moskova à l’intérieur du Kremlin

Depuis la nuit des temps, l’ombre cohabite avec la lumière, la pauvreté côtoie la richesse, tout comme le Sud et le Nord, la femme et l’homme, la beauté et la laideur, le bonheur et la tristesse etc. Certes, des hommes et des femmes se sont battus, se sont même fait tuer aussi afin d’obtenir des droits démocratiques ou pour renverser des dictateurs, apportant un semblant de changement à l’ordre établi et un peu d’espérances aux plus démunis. Fondamentalement, et en dépit de nombreuses révolutions, rien n’a vraiment bougé : les nantis et les puissants font toujours régner leur  ordre aux plus démunis et aux plus faibles. C’est la vie !

In spite of many bloody revolutions, the world had not changed that much from what it used to be at the beginning of human species. Justice, democracy and development prevail in more and more places, but powerful and rich people keep on dictating their laws to weaker and poorer persons. This is the way life should be like it’s in the wild world!

Birth

Une station de métro de St-Pétersbourg, l’une des plus profondes au monde

A la naissance de l’Univers, tout devait être d’une perfection et d’une beauté absolue, tout comme le bébé en gestation dans le ventre de sa maman. Des premières particules atomiques  aux étoiles, lune, soleil et planètes, dont notre belle Terre, mère Nature a fait preuve d’une patience inouïe. Dix milliards d’années et des poussières depuis le Big Bang… En à peine 200.000 ans, l’homo sapiens, pourtant considéré comme le plus évolué des êtres vivants, est déjà en train de tout détruire à cause de son aveuglement, son avidité, son égoïsme, sa cupidité et son irresponsabilité !

 At the beginning of the Universe, everything must have been perfect and beautiful like a baby in his/her mom’s womb. And Mother Nature had taken time to create our Earth along with its sister planets with a moon, a sun and stars. Some ten billion years or so ago, just after the Big Bang. But in just 200.000 years, human being, the most intelligent and civilized species, are already on the verge of destroying everything because of their blindness, their greediness, their egoism, their greed and, of course, their irresponsibility!

Impermanence

Une jeune mariée quittant l’église Pierre et Paul à St-Pétersbourg

Rien n’est plus impermanent que la vie qui ne  connaît, en réalité, qu’une seule permanence : la mort. A peine né, l’être  humain sait déjà qu’il sera condamné à un éternel changement, à la fois biologique, social et matériel. Est-ce la raison qui le pousse à magnifier les étapes les plus heureuses de son existence comme le mariage, la venue au monde d’un enfant etc.

Nothing’s more impermanent than Life which has, in fact, only a permanent fact: death! Hardly born, human beings had to experience permanent biological, social and material change. That’s the reason why they feel oblige to glorify the happiest moments of their existence, like the wedding and the birth of a child…

Civilisations

Limousines de location d’un soir devant l’église du Sauveur-sur-le-Sang à St-Pétersbourg

L’Occident, fort de ses conquêtes et de sa puissance économique et militaire, a imposé au reste de l’Humanité sa manière de concevoir le temps en faisant démarrer la civilisation à la naissance de Jésus Christ. Mais rien n’empêche un autre continent  de modifier cette façon assez singulière d’ordonner la vie sur terre. Et si la Chine était devenue la seule superpuissance, elle pourrait très bien décréter que nous sommes, non pas en l’an 2012, mais l’an 4649 ou 4709 ou même 4710…

Thanks to its economic and military power, the West had decided that the civilized world had started with Jesus Christ. But nothing is more uncertain and a new lone superpower, like China for instance, could easily decide that we were not in the year 2012 but rather in the year 4649 or 4709 or even 4710…

A propos laosmonamour

ເກີດຢຸ່ບ້ານມ່ວງສູມ ເມືອງທ່າແຂກ ແຂວງຄໍາມ່ວນ ໄດ້ປະລີນຍາ ຕຣີແລະໂທ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Robert-Schumann (Strasbourg) ແລະ ປະລີນຍາເອກ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Paris-Sorbonne, Paris IV Travaille à l'AFP Paris après une licence et une maîtrise à l'école de journalisme de Strasbourg (CUEJ - Robert-Schumann) et un doctorat au CELSA (Paris-Sorbonne)
Cet article, publié dans Culture, Histoire, News, Russie, Voyage, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s