USA. Art moderne (Modern Art, NYC)

Roméo and Juliette

Comme les tours jumelles du World Trade Center, Roméo et Juliette sont censés représenter la permanence, l’éternité, d’un amour, d’une civilisation, d’une société, d’une manière de vivre et de penser.

Mais la vie est faite d’impermanence…

The Two Worlds

ONU, New York City

ONU, New York City

Depuis la nuit des temps, deux mondes, deux sociétés, deux manières de vivre et de concevoir  l’existence (pacifique de préférence) cohabitent, s’ignorent souvent, s’entraident et se tolèrent parfois mais ne se sont jamais reconnus et acceptés.

Et cela risque de durer encore longtemps en dépit des discours politiquement corrects sachant que les enfants du Tiers monde souffrant de malnutrition et de maladies ne peuvent se satisfaire de beaux discours…

Dualité

Pont de Brooklyn, NYC

Life is contradiction, life is confrontation, life is always an opposition of two opposite situations: life and death, love and hatred, happiness and sadness, wealth and poverty, sunlight and darkness, night and day, men and women…

Mais la vie peut être aussi union entre Toi et Moi, amour et entraide, bonheur et solidarité, et la femme et l’homme, bien évidemment..

Moi-Je

New York City

Every human being loves to leave his marks behind him once he’s passed away. During his life time, he’d work hard, build skyscrapers or memorials, try to find new species of fish or bird, create aircrafts, cars, drugs to cure endemic diseases or alleviate those that can’t be treated.

Others would write novels, essays or make films, do paintings and sculptures… With the one and only obsessive question on his/her mind: How to be remembered as a unique person in the multitude?

Laisser sa trace aux générations futures, rester dans la postérité constituent aussi deux des défauts majeurs de l’être humain, car ils peuvent les conduire à oublier l’essentiel de la vie: solidarité et partage!

Liberty

Pont de Brooklyn, NYC

En démocratie, tout n’est pas parfait mais nous avons au moins la possibilité, la liberté de choisir d’obéir ou de désobéir aux ordres, règlements, lois et tout ce qui constitue la base, le fondement d’une société.

We usually take for granted these liberties and seldom take part in a nation’s most democratic expression: the elections. At the same time, somewhere on the earth, people, men, women and sometimes children offered their life just to get the right to choose their representatives or leaders.

La vie est éternellement mal faite: on boude les urnes quand on a le droit de vote, tandis que ceux/celles vivant sous les dictatures se font tuer rien que pour obtenir ces mêmes droits!

DEMOCRACY

Pont de Brooklyn, NYC

« En mai, fais ce qu’il te plaît ». Parce qu’en mai, le soleil, la chaleur, le beau temps parfois, les fleurs souvent, les oiseaux, la vraie vie effectuent leur retour après une parenthèse due au froid et à la rareté de la luminosité.

Et tout un chacun peut profiter à satiété de ces choses simples de la vie : il n’y a ni contrainte, ni obligation et encore moins de droits ou de devoirs. Une démocratie ressemble par bien des aspects à la vie sauvage : tout animal a la possibilité d’aller et de venir où bon lui semble, même si lions et tigres règnent en maîtres absolus et ne se privent jamais de satisfaire leur féroce appétit…

A propos laosmonamour

ເກີດຢຸ່ບ້ານມ່ວງສູມ ເມືອງທ່າແຂກ ແຂວງຄໍາມ່ວນ ໄດ້ປະລີນຍາ ຕຣີແລະໂທ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Robert-Schumann (Strasbourg) ແລະ ປະລີນຍາເອກ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Paris-Sorbonne, Paris IV Travaille à l'AFP Paris après une licence et une maîtrise à l'école de journalisme de Strasbourg (CUEJ - Robert-Schumann) et un doctorat au CELSA (Paris-Sorbonne)
Cet article, publié dans Culture, Essai, New York, News, USA, Voyage, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour USA. Art moderne (Modern Art, NYC)

  1. lamluuk dit :

    « …laisser sa trace, rester dans la postérité….défauts majeurs de l’humain ». L’idée ne me pose pas de problème, ni ne me semble défaut en soi. Tout humain n’a-t-il pas ce désir légitime de trouver un sens à son passage sur terre et à s’inscrire dans l’histoire collective? La difficulté n’est-elle pas de croire qu’on peut y parvenir sans les autres…ou en se plaçant au-dessus ou en dehors d’eux et de leur propre histoire. Ce qu’exprime probablement chez vous l’idée de solidarité et de partage, qui parlent de ce pouvoir formidable « d’être avec les autres », plutôt que du « pouvoir qu’on a sur les autres ».
    ___________________________
    Toute dualité demeure tant que l’homme n’accepte pas de faire entrer dans sa vie la différence, l’inconnu, la douleur, l’impensable, la désillusion et refuse que tout cela fait aussi partie de la Vie…La dualité demeure tant qu’il érige des barrières et qu’il regarde toute chose comme l’ennemi à abattre, comme celui que l’on craint. Ce « il », c’est chacun de nous, le plus souvent avant toute prise de conscience que :

    Avoir peur de mourir, c’est parfois craindre de vivre.
    Avoir peur de sombrer dans la tristesse, c’est peut-être se refuser les joies trop grandes.
    Ne pas voir son côté sombre, c’est peut-être rester aveugle ou tourner le dos à sa propre lumière.
    Et fuir la confrontation, c’est peut-être redouter et repousser la véritable rencontre.

    Le défi de l’humain me paraît d’apprendre à vivre sur un continuum entre les extrêmes ou les opposés, tout en recherchant son propre point d’équilibre… et d’accepter que des facteurs extérieurs viennent sporadiquement entraver nos tentatives!

    • laosmonamour dit :

      Vouloir laisser sa trace, passer à la postérité… Ca doit être le principal défaut de l’être humain, ce qui le prive sans doute du plaisir (insouciance) de profiter pleinement de la vie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s