Mon amour, je t’adore

Je t’aime ma chérie. Ce n’est franchement pas une nouvelle et encore moins une surprise. Tu le savais depuis longtemps. Ce n’est pas non plus la première fois que je te clame, haut et fort, cet immense amour que j’ai pour toi. Avec des mots simples, des mots sincères, des mots d’amour… Publiquement, avec fierté et avec beaucoup de joie !

Oui, je t’aime et je t’adore. Tu es ma vie, mon âme, mon passé, mon avenir. Tu représentes tout pour moi…

Je t’aime comme tu es. Sans fard, sans malice, sans artifice. Je t’adore avec ta coiffure à la laotienne, ce chignon haut porté, tressé avec délicatesse et où sont suspendues des fleurs et une chaînette en or. Ce chignon majestueux, si particulier aux femmes lao, tu le portes avec beaucoup de charme, de naturel, d’à-propos. Tu es vraiment belle, somptueuse avec cette coiffure, symbole d’authenticité culturelle et de pudeur aussi. Captivante, irrésistible… Une vraie personnalité !

Et que dire de ton sourire énigmatique qui éclaire ton visage d’une sublime beauté. Ah ! Ma chérie que je t’aime…

Ta chemise en soie te va, bien évidemment, à merveille. Brodée à la main, tissée de façon artisanale, elle est le fruit d’une tradition séculaire. Et ton écharpe multicolore posée sur ton corps, quel ravissement, quel spectacle pour les yeux ! Pas seulement pour des touristes de passage. Elle rehausse ta beauté naturelle d’un éclat extrême.

Belle pièce artistique que cette écharpe où le jeu des couleurs est savamment étudié pour que les éléments ying et yang soient toujours en parfaite harmonie. Ah ! Je t’aime mon amour, je suis fou de joie et de bonheur, je suis très fier également, quand je te vois porter ces écharpes…

Je t’aime ma chérie…

Avec ton sinh, cette jupe lao faite de fils dorés ou argentés, de coton spécial, tu deviens encore plus belle. Voluptueuse et irrésistible ! Je retrouve notre Laos natal dans tes vêtements et ta coiffure.

Car, le sinh, une jupe droite, de ton sobre ou coloré, agrémenté dans le haut et le bas de bandes à dessins géométriques de couleur vive, et qui descend à mi-jambe. Les parties haut et bas font penser aux espaces montagneux du pays lao où habitent les minorités ethniques. La partie centrale –beaucoup plus large- symbolise les plaines, le long du Mékong, et où vivent la grande majorité du peuple lao.

Tu es splendide ! Que tu sois riche, portant des sinh may-kham (à base de fils dorés) ou des sinh may-ngeun (fils d’argent), ou d’une classe sociale plus populaire avec des sinh phaï (en coton) ou sinh daï (coton synthétique) en passant par la classe moyenne, revêtant des sinh-mi (mélange de soie et de coton).

Mon amour, je t’adore.

Je t’aime à la folie puisque tu représentes notre Laos natal et ses cultures ancestrales…

A propos laosmonamour

ເກີດຢຸ່ບ້ານມ່ວງສູມ ເມືອງທ່າແຂກ ແຂວງຄໍາມ່ວນ ໄດ້ປະລີນຍາ ຕຣີແລະໂທ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Robert-Schumann (Strasbourg) ແລະ ປະລີນຍາເອກ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Paris-Sorbonne, Paris IV Travaille à l'AFP Paris après une licence et une maîtrise à l'école de journalisme de Strasbourg (CUEJ - Robert-Schumann) et un doctorat au CELSA (Paris-Sorbonne)
Cet article, publié dans Culture, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s