Le Laos mon amour

ທາດສີໂຄດຕະບູນ

Rassurez-vous, ce n’est pas un énième site ou blog sur le Laos, mais c’est juste un moyen pour moi d’exprimer ma gratitude, mon immense amour à ce petit bout de terre qui m’a permis de voir le jour.

It’s not, for sure, another website about Laos, but just a means -the best one I think- for me to express my love and my great gratitude to that small land where I was borned a few decaces ago. Well, I do love Laos for so many reasons and if you happen to travel to what used to be the Kingdom of Lanexang (Kingdom of one million elefants), you’d easily understand my feelings.

J’aime le Laos avant tout parce qu’il offre la vraie vie à celles et à ceux qui savent l’apprécier. De la forêt verdoyante aux plus petits ruisseaux et montagnes en passant par des passages encore vierges des méfaits de la civilisation post-capitaliste, sans oublier bien sûr le Mékong, majestueux, nourricier, éternel et imperturbable. J’aime le Laos et son peuple tellement adorable et tellement hospitalier qu’il lui arrive même de perdre l’instinct de conservation.

ທາດຫລວງ ວຽງຈັນ

Se dit-il, peut-être, que sa culture millénaire, sa sagesse, ses diversités ethniques, sa tolérance aussi lui préservera de tous les malheurs, de toutes les convoitises. Et que dire de ce sourire vrai sans arrière-pensée mercantile qui accueille tout visiteur!

I love Laos not only because it’s my hometown where I’d sent my first cry to the world, but because it’s the only place in this crazy planet where you can experience a real life, taste real foods, be loved by real persons, just for what you are -a human being-, and where you’ll be sourrounded by green forests, tiny rivers and whenever you travel in the country, the River Mekong will be on your sides, to remind you of the permanence of Lao cultures, Lao wisdom.

ຫລວງພະບາງ

Ce n’est pas facile d’exprimer son affection, de montrer son amour profond, authentique à quelqu’un, il s’avère encore plus compliqué de montrer son amour à sa patrie, à sa terre natale. Ou alors, il faut simplement le dire et l’écrire: j’aime de tout mon coeur le Laos.

It’s not easy to show someone that you really love him/her, it’s even more complited to do so towards your hometown. Unless you simple say or write it: yes, I love Laos with all my heart!

A propos laosmonamour

ເກີດຢຸ່ບ້ານມ່ວງສູມ ເມືອງທ່າແຂກ ແຂວງຄໍາມ່ວນ ໄດ້ປະລີນຍາ ຕຣີແລະໂທ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Robert-Schumann (Strasbourg) ແລະ ປະລີນຍາເອກ ຈາກມະຫາວິທຍາໄລ Paris-Sorbonne, Paris IV Travaille à l'AFP Paris après une licence et une maîtrise à l'école de journalisme de Strasbourg (CUEJ - Robert-Schumann) et un doctorat au CELSA (Paris-Sorbonne)
Cet article, publié dans Culture, Essai, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s